Mug’s Tale’s Specials – Texte #2

Boire la tasse

Texte original écrit par Ninefifteen

— C’est encore long, dis ? demanda Charlie d’une voix geignarde, comme un enfant sur la route des vacances.

— Tais-toi, implora Arthur. Tais-toi et rame.

La surface de l’eau était lisse, imperturbable. Que l’on regarde à droite, à gauche, vers l’avant ou vers l’arrière, il n’y avait que de l’eau. De l’infini liquide.

Les deux camarades ramèrent encore un moment sans rien se dire. Arthur, à l’avant de leur embarcation de fortune, se démenait, pagayait comme un forcené, suait sang et eau. Sa détermination avait été le moteur de leur duo, ce qui avait permis à Charlie de tenir jusque là ; mais cette belle énergie ne suffisait plus. Ils ramèrent encore un peu et puis Charlie se laissa tomber au fond de l’embarcation comme un poids mort :

— J’en ai assez ! J’arrête !

L’esquif se mit à tanguer dangereusement, et Arthur jeta à Charlie un regard scandalisé :

— Fais attention, enfin ! Tu veux nous faire couler, c’est ça ?

— On aurait mieux fait de couler dès le départ, je te le dis !

— Mais tu es tombé sur la tête ?! On a une chance de s’en sortir, il faut tenter le coup !

— Eh bien, tente-le tout seul, asséna Charlie.

Il se recroquevilla loin d’Arthur, la mine renfrognée.

Arthur le regarda avec de gros yeux ébahis. Puis il fronça les sourcils, prit un air très digne et dit :

— Très bien. Si tu veux te laisser mourir, grand bien te fasse. Mais saute vite, parce que là, tu m’encombres.

Sur ce, il se retourna et se remit à ramer. Charlie se sentit tout penaud. C’est vrai que c’était un peu ridicule. Et puis ce devait être horrible, de mourir au fond de toute cette eau…

Charlie se rassit, saisit sa rame et la plongea dans l’eau. Il reprit consciencieusement le rythme de son camarade, et ils poursuivirent leur effort en silence.

Ils avaient l’impression de ne pas avancer. Que le temps ne passait pas. Qu’il était figé, aussi lisse que la surface de cette eau.

— Tu crois qu’il y a de la vie là-dedans ? demanda soudain Charlie. Quelqu’un qui pourrait nous gober ?

— Aucune idée, répondit Arthur. Je préfère ne pas imaginer…

Alors Charlie décida d’éviter lui aussi d’imaginer cela.

Ce fut pourtant lui qui remarqua la première vague. Et la deuxième. A la troisième il voulut avertir Arthur, mais celui-ci l’avait vue aussi et il expliqua :

— Ça doit vouloir dire qu’il y a de la terre quelque part. Ça doit être le ressac…

— Mais non ! On la verrait d’ici, si c’était la terre !

— Alors, quoi ?

Arthur ne voulait toujours pas imaginer, mais la panique de Charlie l’y força.

Ils ramèrent de plus belle, de toutes leurs forces. Les vagues s’intensifiaient, l’embarcation vacillait dangereusement ; et une ombre les surplomba… Ils se tournèrent… Ils lâchèrent leurs rames et sous le coup de la peur se blottirent l’un contre l’autre, unis dans un même hurlement.

Derrière eux une béance noire s’ouvrait immense et sans fond, ourlée de crocs éblouissants…

Il y eut un cri assourdissant, quelque part autour d’eux, puis une monumentale aspiration…

*

— Attends ! s’écria la jeune fille. Fais gaffe, tu…

L’adolescent reposa le mug où il venait de boire.

— Je quoi ? interrogea-t-il.

— Trop tard, répondit son amie en tapant sur son épaule monumentale — le jeune homme était rond comme un tonneau de Sauternes, et son T-Shirt blanc étiré sur ses bourrelets n’arrangeait rien. Je crois qu’il y avait quelque chose dans ta tasse, reprit-elle. On aurait dit des fourmis.

Il regarda le fond du mug et reporta ses petits yeux de porcelet sur la jeune femme. Puis il haussa les épaules avec indifférence et dans un grand bruit de succion, il acheva d’une traite son breuvage.

————————————————————————–

1201162326 E.

————————————————————————–

Merci d’avoir lu ce texte!

Si vous voulez lire d’autres spécialités Mug’s Tale, cliquez ici.

———————

Thank you for reading!

If you want to read Mug’s Tale’s other Specials, click here.

Advertisements

One thought on “Mug’s Tale’s Specials – Texte #2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s