WWW #6 – S’éveiller – Texte #2

Tout neuf

Texte original écrit par Ninefifteen

Je suis sur une île. J’ai les pieds dans un sable blond, fin et surtout brûlant. Je fais face à un océan d’un bleu si beau qu’il en est indescriptible. Tout est calme.

Le soleil au zénith fait scintiller la crête des vagues. Il n’y a rien, rien ni personne à perte de vue, et dans toutes les directions. Je suis seul au sein de ce décor paradisiaque… je pourrais m’y ressourcer, en nourrir mon âme comme tant d’autres s’empresseraient de le faire à ma place… vivre l’instant. Saturer mes sens de tout ce bleu, ces vagues, cette lumière, cette chaleur. Cette chaleur… hélas mon âme est d’une autre sorte et a d’autres exigences qu’un simple retour à elle-même.

Elle réclame de l’humain, de l’interaction, de la vie… cette vie qui bouillonne dans le corps, donne l’énergie nécessaire à chaque geste, chaque regard…

J’ai soif. J’ai soif d’eau à cause de cette chaleur et mon âme a aussi soif de vie.

L’intensité lumineuse devient insupportable, comme cette chaleur d’ailleurs. Quel dommage tout de même d’être dans un paysage de rêve et de n’en percevoir que les défauts…

Mais mon âme réclame autre chose, sa clameur enfle dans ma poitrine, mélange de colère et de manque. Il lui faut de l’humain…

J’essaie d’avancer, faire le tour de l’île augmentera sans doute mes chances de croiser une autre vie que la mienne.

Mais au bout de quelques pas la tête commence à me tourner — je tombe à genoux dans le sable. Cette chaleur, cette lumière m’oppressent, j’ai l’impression que je ne vais plus pouvoir respirer… j’ai trop soif pour tenir une seconde de plus… beaucoup trop —

***

— soif. J’ouvre les yeux brutalement. J’ai le souffle court. Mes lèvres sont sèches, ma bouche pâteuse — j’ai soif.

Il fait nuit noire autour de moi. Il me faut un instant pour m’habituer à cette absence totale de luminosité.

Il fait chaud aussi dans le cocon de satin où je dors, mais pas autant que sur cette île…

Je repense à cette chaleur et je me dis qu’avant — il n’y a pas si longtemps, en fait — elle m’aurait plu…

Mais il ne faut pas se laisser aller à la mélancolie. J’ai fait des choix qui m’ont mené à mon existence actuelle et au fond de moi je sais que je ne les regretterai pas. Il me faut juste un temps d’adaptation à mon nouveau rythme de vie.

Mon estomac pousse un grognement plaintif. Voilà que j’ai faim en plus d’avoir soif.

Il va falloir sortir pour trouver à manger.

J’inspire un bon coup, glisse ma langue sur mes canines toutes neuves et d’une vigoureuse poussée, j’ouvre mon cercueil.

2702161559

Advertisements

2 thoughts on “WWW #6 – S’éveiller – Texte #2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s