WWW #8 – Rêves, cauchemars – Texte #1

screen-shot-2016-12-23-at-21-50-49

Danse avec la truie

Texte original – complètement déjanté – écrit par B.

Je m’éveille en sursaut. Je ne suis pas sûr de l’endroit où je me trouve. Est-ce le jour? Est-ce la nuit? J’écarquille les yeux. Des formes improbables se dessinent autour de moi, animées par un jeu d’ombre et de lumière.

Une seconde plus tôt, je dansais du flamenco avec un cochon rose sous un pavillon couvert d’une toiture rouge sang, entouré d’un décor improbable. Je me souviens des images plus distinctement à mesure qu’elles me reviennent en mémoire. Ce n’était pas exactement un cochon avec qui je dansais, mais plutôt une truie. Oui, c’est bien ça. Sa portée nous observait d’un air plein d’attentes, attablée à une mangeoire généreusement garnie de ce qui ressemblait fort à des farines animales – sacs en plastique éventrés dans la poubelle d’à-côté à l’appui.

***

Mon estomac se noue alors que la scène se rejoue dans mon esprit. Elle se répète, et se déforme, enhardie d’un nouveau souffle sous l’effet de mon imagination.

***

Je lève les yeux et vois un porc en rut s’élancer vers moi à califourchon sur son tapis persan. Je me baisse pour éviter son attaque. La force de son élan le propulse sur la barrière en maillechort qui entoure le pavillon. Il atterrit le museau en avant et roule jusqu’à se retrouver sur le flanc, blessé dans sa fierté et dans sa chair. Une balafre écarlate lui traverse le visage et des gouttes de sang perlent le long de sa joue et sur son museau. Il est sonné. Il essaie de se relever et titube.

La truie affolée par l’arrivée du porc, se jette sur ses quatre pattes et se rue vers ses ouailles. Ne réalisant pas vraiment ce qui m’arrive, je décide de ne pas m’attarder pour faire davantage sens de la situation insolite dans laquelle j’en suis venu à me trouver. J’ai ce mauvais pressentiment qui me parcourt l’échine, quand je m’élance dans la direction opposée au porc toujours sonné et à la truie à sa portée.

***

Je saute par dessus la barrière et me retrouve submergé, mes poumons sont inondés. J’essaie de nager mais mes mains ne sont plus ce qu’elles étaient. J’ai beau les mouvoir, cela ne produit aucun effet. Avant de paniquer, je jette un coup d’œil en direction de mes quatre fers pour évaluer la situation. J’y découvre avec horreur des sabots à leurs extrémités. Je me débats, sors ma tête – euh ma gueule – de l’eau une seconde pour mieux replonger celle d’après.

Je coule, je coule, je coule. Je ne peux pas nager. Je ne sais pas me servir de ces membres désemparés.

Je coule, je coule, je coule.

Je vois une souche de tronc d’arbre coincée au fond de la mare aux bords de bétons désinfectée. Je change de stratégie et me laisse dériver jusqu’à lui avant de me noyer. Une fois dessus, je tape, je tape, sans effet. Je vois seulement l’écorce remonter.

Je tape, je tape, je tape.

Je perds connaissance.

***

J’ai le goût et l’odeur du chlore dans la bouche. La gueule. Je ne sais plus bien où je suis. Ni qui je suis. Je ne suis même pas sûr de savoir ce que je suis.

Je me lève machinalement et me dirige vers ma salle de bains. Les yeux fermés.

Devant l’endroit où mon miroir est censé se trouver, je m’apprête à ouvrir les yeux. Non sûr de voir se dessiner un museau ou un nez. Des narines ou des naseaux.

J’ouvre les yeux et pousse un cri désincarné.

J’ai un corps d’homme avec une tête de fraise – cette variété précoce qui se développe bien avant l’été.

***

Je ferme les yeux et m’entends gémir. Je reconnais ma voix. Je sens mes cordes vibrer. Je sens mes doigts fouler les draps.

Je pense reprendre conscience. Mais la peur me paralyse. Je n’ose ouvrir les yeux.

Je les crispe. Et compte… Un, deux, trois, quatre… jusqu’à dix, jusqu’à cent… jusqu’à mille…

Je me sens sombrer.

Me relâcher.

Et je sombre.

***

#Darkness takes over #Darkness takeover #Dancing with the sow

Advertisements

4 thoughts on “WWW #8 – Rêves, cauchemars – Texte #1

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s