Coup de coeur #1 – Ninefifteen

Coup de coeur #1 par Ninefifteen

Les textes qui laissent vraiment leur empreinte sur moi sont assez rares. J’ai su dès la première lecture que celui-ci y parviendrait, et c’est pourquoi j’ai choisi de vous en parler : il s’agit de A Lion’s Roar, par Hailie Andersen.

Hailie nous raconte avec justesse et sensibilité l’histoire tragique de Sofia, qui vient de vivre ce que personne ne devrait vivre — la violence de la part d’un être cher, d’une personne en qui vous avez confiance, cette personne dont vous partagez la vie, les pensées, l’intimité, jour après jour.

D’abord dominent l’incompréhension, l’incrédulité — ce qui est arrivé n’a pas pu arriver. C’est inconcevable.

Puis l’état de choc se dissipe. Les preuves sont là, accablantes. Sofia se met d’abord à l’abri comme elle peut, avant d’intégrer cette réalité — puis de la divulguer. En parler pour trouver une échappatoire.

Le récit explore, de manière respectueuse et pourtant très intime, les pensées, les émotions, le ressenti de Sofia. Lentement, de manière presque méthodique. Sans excès ni mélodrame. La vérité ainsi exposée, sans fard ni mise en scène, ne fait que renforcer la brutalité de l’acte et la sauvagerie de l’homme.

Bien sûr, on aimerait une fin heureuse. Mais la réalité est souvent tout autre, et ce texte, c’est justement du réel qu’il nous parle. Et c’est en cela qu’il est bouleversant, et qu’il m’a laissée le souffle coupé, impuissante.

Si je devais n’en garder qu’un passage, ce serait celui-ci :

She looked at her naked body in the wardrobe mirror.

She could recognize the familiar shape of her outline, but nothing else looked like hers. She had lost her charm. Her confidence. Her smile.

The reflection in the mirror was that of a wounded creature.

Beaten up.

That woman looked nothing like her.

Yet it was her.

She had been doubting the reality of the events of the day. Yet the bruises on her cheek, hip and arm were all proof that it did happen. She checked herself in the mirror. Letting it all sink in.

Ici est dit l’indicible, ici nous est donnée la clé qui permet de comprendre en profondeur ce qu’implique réellement la trop banale appellation “violence conjugale”.

A Lion’s Roar nous montre ce que nous tâchons trop souvent de ne pas voir. C’est un texte à lire et faire lire au plus grand nombre, pour mettre en pleine lumière cette sombre facette de notre société — car si la Sofia de cette histoire n’existe pas vraiment, elle a des millions de consœurs qui, elles, sont bien réelles.

2103162255

Advertisements

3 thoughts on “Coup de coeur #1 – Ninefifteen

  1. Merci d’avoir pris le temps de lire et d’apprécier mon texte. Merci de l’avoir mis en lumière à travers ton analyse et tes mots si bien choisis.Merci beaucoup pour ce magnifique hommage! Ca me touche beaucoup.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s