WWW#23 – Disappointed – Texte #2

XVIII

Texte original par Ninefifteen

Dans mes veines c’est de l’encre qui coule
Et mes doigts sur votre peau
Esquissaient des étoiles ;

Et celles qui à cet instant
Brillaient dans vos iris
N’auraient su mentir…

Mes mots vous contaient notre histoire
Entre deux souffles
Glissés dans votre cou,

Abandonnés
Sur votre gorge nue…
Et vos soupirs non plus ne mentaient pas, quand

J’écoutais vos frissons
Pour moduler mon ardeur
Suivant vos moindres prières…

Ce qui naquit en moi au premier de vos regards
M’était jusque là inimaginable –
Une passion de cinéma –

Et pourtant…
Vous en étiez l’objet, puis
La ravageuse ;

Car du cinéma, j’avais choisi
La pureté impossible, et vous
Les meurtriers mirages.


Mot de l’auteur – Ce texte est le dix-huitième d’un ensemble intitulé Ghosts.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s