Featured Challenge #22 – Truth – Text #2

The Remains of a Lost Soul

By Vinnie Dime

 

It hurt

So you closed your heart

Instinctively

That’s the reason why

You need to look for substitutes

Seemingly quenching your thirst for well-being

For some time

 

But in the long run

It’s not working

It cannot

Because there is no substitute

Only the ephemeral illusion of it Continue reading

Advertisements

WWW #11 – Loups-garous – Texte #3

Au Clair de lune

Par Vinnie Dime

 

“It’s not the size of the dog in the fight, it’s the size of the fight in the dog.”
Mark Twain

 

Jack se retourna pour la énième fois. Il s’était couché à vingt-deux heures, épuisé. Il était maintenant une heure du matin et il n’était pas parvenu à trouver le sommeil. Il décida donc de se lever et de poursuivre l’étude sur le démantèlement de la centrale. Tous les documents étaient dans le cloud, il lui suffirait de les télécharger.

Allez, j’ai bien avancé ! pensa-t-il. Il était maintenant épuisé. Sur le point de retourner au lit, il lança un regard en direction du réveil. Six heures, c’était déjà l’heure de prendre une douche ; juste avant de prendre le petit-déjeuner puis de partir au travail. Il aurait de sacrées cernes aujourd’hui. Il ouvrit les volets. La pleine lune, pas étonnant que j’ai rien dormi ! Ce phénomène l’inquiétait. Au fur et à mesure que les année passaient, la pleine lune le rendait de plus en plus fébrile. Il parvenait de moins en moins à calmer son esprit. Les pensées les plus stupides surgissaient de nul part puis fusaient dans son crâne pour y rebondir à l’infini, obsédantes. Il se demandait parfois si la folie ne finirait pas par le ravager, le rongeant de l’intérieur, un peu plus chaque mois, maladie pernicieuse et sans signe extérieur jusqu’au jour où son porteur atteint le point de non retour. Continue reading

WWW#2 – De Battre son coeur s’est arrêté – Texte #1

Aux Pieds de Linda

Texte original écrit par Vinnie Dime

                “Installez-vous confortablement, nous allons commencer !” dit-elle en lui désignant le fauteuil.
Linda s’assoit, puis attend que la praticienne s’approche. Cette dernière prend place sur un tabouret, juste en face. Les deux femmes se dévisagent un instant, une éternité. Le Docteur Massa commence d’une voix douce et posée : Continue reading