WWW #25 – Restricted Access – Text #2

La Villa

Texte original écrit par B.screen-shot-2016-12-23-at-21-50-49
Chapitre 1 – Prémisses

Ils montèrent dans la vieille 305 qui allait les conduire lentement et sûrement à la villa abandonnée que Lina avait repérée une semaine plus tôt en faisant des recherches pour son documentaire. La jeune femme était surexcitée à l’idée de braver cet interdit. Elle aimait par-dessus tout résoudre les mystères, découvrir les nombreuses histoires qui imprègnent toujours l’atmosphère émanant des lieux anciens. Elle avait lu toutes les dépêches qu’elle avait pu trouver dans la presse, tout ce qui expliquerait le destin ruiné d’un bâtiment qui portait en lui tant de promesses à sa construction. Elle s’apprêtait à conter l’histoire ainsi rapiécée à Jean au fur et à mesure de leur progression dans l’immense demeure. Le script naîtrait au fil de leurs pas et ils partageraient encore une aventure de plus. Continue reading

WWW#25 – Restricted access – Text #1

Vérité

Texte original par Ninefifteen

Il vous est vivement conseillé de lire le texte qui précède 🙂

Ayla avait atterri sans heurt, dans l’herbe d’un vaste jardin. Il était structuré, soigneusement entretenu, riche de plantes toutes plus épanouies les unes que les autres, et rappelait les parcs entourant les châteaux de jadis. Ayla repensa aussitôt à une bâtisse de ce genre qui se trouvait en périphérie de Zhashell et où sa sœur l’emmenait parfois, lorsqu’elle était petite — sa sœur. Son cœur se serra. Elle vivait seule avec Fawn depuis qu’un accident avait emporté leurs parents. Ayla avait treize ans à l’époque, et Fawn s’était retrouvée à devoir l’élever. Depuis, elles étaient tout l’une pour l’autre…

Ayla se demanda si Fawn avait sauté dans le gouffre à sa poursuite — elle en était bien capable. Elle aurait donné cher pour être à ses côtés à ce moment — dans cet endroit dont elle ignorait tout, dans cette situation insensée.

Il n’y avait personne aux alentours alors elle décida d’avancer. Tout droit. Ce n’était pas en restant là où la lumière violette l’avait déposée qu’elle apprendrait quoi que ce soit qui puisse l’éclairer. Continue reading