Featured Challenge #5 – Rain – Texte #4

Sous la pluie

par Ninefifteen

Je suis sous la pluie, seule en rase campagne. Mes vêtements me font comme une seconde peau. Il fait nuit. Deux ou trois fois, j’ai entrevu des phares. Ils ne se sont pas arrêtés en passant à ma hauteur. Mais bon, je les comprends — je suis épuisée, d’assez mauvais poil, et il ne me reste pas un seul centimètre carré de sec. Je dois ressembler à une folle et sentir le vieux chien mouillé… Au loin le tonnerre gronde.

Le vent s’est levé et m’asperge de pluie par rafales. Je ne sais pas quelle heure il est, ni combien de kilomètres il me reste à faire. Je sais seulement où je vais et que j’y vais pour une bonne raison.

Quand j’ai évoqué mon dessein, personne ne m’a soutenue. Tous m’ont dit, encore, que j’étais dingue, qu’il devenait urgent de consulter. Ils ne comprennent pas que tu me manques. Qu’au début j’ai tâché de tenir debout sans toi, mais que peu à peu j’ai perdu l’envie de vivre, l’envie de tout. Je n’avais dans la tête que l’idée de te revoir, même si tout m’en empêchait. Tu es bien trop loin de moi pour que je puisse tenir, trop loin et tu ne peux même pas me rejoindre… Continue reading

Featured challenge #16 – Alternate realities – Texte #1

Bienvenue à la maison

Par Ninefifteen

Lire la partie précédente

Ayla avançait petit à petit sur le parcours imposé par le Léviathan. Elle avait dû résoudre une épreuve de réflexion, sortir d’un labyrinthe et même se battre contre une bête duveteuse dont elle ignorait le nom. Elle n’avait pas le caractère bagarreur de Fawn, mais elle avait fait une exception — elle s’était arrangée pour assommer la créature et passer aussi vite que possible à la plate-forme suivante.

Le vide la mettait toujours extrêmement mal à l’aise, mais les épreuves, la curiosité et surtout la nécessité absolue de retrouver Fawn l’aidaient à en faire abstraction. Elle suivait le chemin sans se poser trop de questions, espérant à chaque nouvelle étape apercevoir sa sœur. Mais lorsqu’elle se laissa glisser sur la sixième plate-forme en contrebas, un dilemme s’offrit à elle.

Pour la première fois, deux directions étaient accessibles. L’angoisse lui saisit le cœur — comment reconnaître à coup sûr celle qui la mènerait à sa sœur ? Continue reading

Featured Challenge #27 – Ghosts – Text #1

Ghosts

by Garry Vakarian

Department of Public Security, Homeland Surveillance Bureau.

MEMO 0025310117

Erased agents, a.ka Ghosts

A ghost is somebody or something that can move around and interact without being seen. However it can also be someone so insignificant to others that his/her actions go unnoticed. Both types are useful in our line of work, since they accomplish their task without public or media attention. In the bureau we call them Shadows rather than the official Erased Agent designation. The first kind uses it [the ability of being a ghost] to its advantage while the other is literally one, leaving nothing but an impression of déjà vu in people’s minds. Continue reading

WWW#28 – Failure – Texte #2

Quelqu’un de bien

Texte original par Ninefifteen

Nous vous suggérons vivement de lire la partie précédente 🙂

Après mon aveu et le pardon d’Ayla — auquel je ne m’attendais pas et que je reçus comme une bénédiction — la porte de la salle se déverrouilla, comme par enchantement. Nous en sortîmes sans demander notre reste, et Ayla, me tenant par le poignet, me guida au dehors, vers le jardin où elle avait atterri. Il n’y avait personne, tout était calme. A en juger par la luminosité ambiante, c’était la fin d’après-midi.

Nous décidâmes d’arpenter le jardin dans la direction opposée à la bâtisse, pour trouver un endroit où nous cacher — le temps de réfléchir à notre situation et à une manière de nous en sortir. Nous avançâmes, attentives aux alentours, parlant peu — nous étions encore sous le coup de l’émotion. Ayla finit par se dérider et me raconta comment la lumière violette l’avait déposée en douceur dans l’herbe. J’étais soulagée qu’elle n’ait pas eu mal — contrairement à moi qui avais pris le bitume en pleine face. J’acceptai toutefois bravement mon infortune, la mettant sur le compte de mon péché, de ma dette envers l’équilibre universel et surtout envers Ayla. Continue reading

WWW #29 – Recovered – Text #2

Un Nouveau début

Texte original écrit par Butterfliesfairy

screen-shot-2016-12-23-at-21-50-49Les premiers jours furent difficiles. Les matins surtout. Elle supportait mal de se réveiller, seule, de prendre son petit-dejeuner, seule, non elle n’avait aucune envie et aucune raison de se lever. Anita etait retournée se coucher plusieurs fois et avait passé des journées entières au lit.

On était venu lui rendre visite et lui apporter des plats. Son amie Sandjee s’etait montrée réconfortante et positive. Sa soeur avait été plus dure, elle ne la reconnaissait pas et refusait de la voir se laisser aller. La vie continuait et il fallait la suivre au pas.

Anita écoutait les conseils et étrangement, il lui semblait que tout cela était. irréel. Mani ne l’avait pas quittée, son mariage n’était pas tombé à l’eau et elle poursuivait sa vie comme elle l’avait toujours imaginée. Continue reading

WWW#25 – Restricted access – Text #1

Vérité

Texte original par Ninefifteen

Il vous est vivement conseillé de lire le texte qui précède 🙂

Ayla avait atterri sans heurt, dans l’herbe d’un vaste jardin. Il était structuré, soigneusement entretenu, riche de plantes toutes plus épanouies les unes que les autres, et rappelait les parcs entourant les châteaux de jadis. Ayla repensa aussitôt à une bâtisse de ce genre qui se trouvait en périphérie de Zhashell et où sa sœur l’emmenait parfois, lorsqu’elle était petite — sa sœur. Son cœur se serra. Elle vivait seule avec Fawn depuis qu’un accident avait emporté leurs parents. Ayla avait treize ans à l’époque, et Fawn s’était retrouvée à devoir l’élever. Depuis, elles étaient tout l’une pour l’autre…

Ayla se demanda si Fawn avait sauté dans le gouffre à sa poursuite — elle en était bien capable. Elle aurait donné cher pour être à ses côtés à ce moment — dans cet endroit dont elle ignorait tout, dans cette situation insensée.

Il n’y avait personne aux alentours alors elle décida d’avancer. Tout droit. Ce n’était pas en restant là où la lumière violette l’avait déposée qu’elle apprendrait quoi que ce soit qui puisse l’éclairer. Continue reading

WWW #24 – Scent – Text #2

screen-shot-2016-12-23-at-21-50-49

The Scent 

by Hailie Andersen

 

Whenever she passed by, there was this scent around her. She smelled like a meadow in spring – field flowers, tender earth and moist grass. Everything about her was refreshing. There was the way she walked – like her body bore no weigh at all. The way she smiled – like every person around her was dearer to her than the next. The way she talked – effortlessly. Each word out of her mouth felt like part of a song – her voice so soft, her tone so tender, her words caring, taking everything around her into account, before she would utter any sound.

I admired her with every fibre of my being.

Everything came so easy to her. It did not to me.

I wanted to be her. I wanted to be with her. I was not sure at all what I wanted exactly. All I knew was I did not want to be me. Being me meant I could never be her. Nor could I ever be with her either. Continue reading