WWW #37 – Out of Breath – Text #2

Départ différé

by B. 

Il la regardait au loin. Elle avait l’air pensive. L’esprit lourd, préoccupée par des tracas qui lui étaient bien étrangers.

***

Pendant des années, il l’avait vue sans la voir. Elle travaillait dans le restaurant qui se trouvait juste à côté de sa boite, celui où il allait chaque fois que l’occasion se présentait d’impressionner un client. Un établissement sans prétention qui ne payait pas de mine et n’amassait pas foule, mais dont chaque bouchée remplissait le cœur des convives en ravissant leurs papilles.

Deux mois plus tôt, lors d’un diner professionnel, elle s’était révélée à lui avec la rareté d’une apparition ordinaire dans un contexte familier. Elle avait décroché son téléphone lors de son service. Par ce geste, elle était sortie de l’anonymat qui l’avait caractérisée jusqu’à présent. Il n’avait pas pu s’empêcher de l’écouter dévoiler soudainement son intimité par bribes.

D’abord un peu gêné par cet excès d’observation à sens unique, il s’était retrouvé absorbé par son monde, l’intensité de ses sentiments, la force de son timbre de voix. Cette affirmation insoupçonnée lui apparaissait soudain comme une évidence. Elle s’en trouvait transformée en un être magnétique, et son regard ne pouvait s’en détacher.

Sans le savoir, celle qui s’était toujours fondue dans l’espace, en un instant de contraste avait capté son attention pour ne plus jamais la relâcher. Elle hantait ses jours et ses nuits. Il avait pris de l’avance sur les sentiments qu’il espérait qu’ils pourraient partager. Il savait que c’était à son tour à présent de créer les circonstances qui pourraient engager une réciprocité. Continue reading

WWW #35 – Slipped – Texte #3

Déjà vu

par Ninefifteen

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été hantée par le même cauchemar. Le genre d’histoire récurrente qui vous colle à la peau comme une créature poisseuse engluée à votre dos, vous accompagnant partout, silencieuse et invisible… et dont personne ne peut soupçonner l’existence.

Créature qui se révèle à la nuit tombée, lorsque, malgré la peur de vous endormir et faire ce cauchemar, vous succombez à l’épuisement.

Le mien se présente sous la forme d’un couloir interminable dans lequel je cours éperdument, fuyant je ne sais qui ou quoi. Parfois ce couloir dispose de portes latérales — mais elles sont toujours verrouillées —, parfois même de fenêtres — rien à en tirer non plus. Je n’ai d’autre choix que d’aller tout droit.

Parfois l’entité qui me poursuit me rattrape — heureusement ou pas, je me réveille avant d’avoir une chance de l’apercevoir.

Parfois aussi, rarement, j’atteins le bout du couloir. Souvent une porte s’y trouve.

Mais elle ne s’ouvre jamais. Continue reading

WWW#30 – Scarf – Text #1

Le Foulard

Texte original, écrit par B. screen-shot-2016-12-23-at-21-50-49

 

Elle regardait à l’horizon.

Le dos légèrement courbé,

Les coudes appuyés sur la balustrade.

 

Elle avait l’air pensive,

A la fois résolue et épuisée,

Plongée dans l’abysse de l’univers qui l’entourait

 

L’aspirait et l’entrainait avec elle

Sans qu’elle soit en mesure de naviguer,

De contrôler la direction que sa vie prenait.

 

Elle ferma les yeux un instant,

Et prit une grande inspiration.

Elle les rouvrit, grand.

 

Elle fit un tour sur elle-même,

Puis deux, puis trois,

Elle virevoltait à présent. Continue reading

WWW #29 – Recovered – Text #2

Un Nouveau début

Texte original écrit par Butterfliesfairy

screen-shot-2016-12-23-at-21-50-49Les premiers jours furent difficiles. Les matins surtout. Elle supportait mal de se réveiller, seule, de prendre son petit-dejeuner, seule, non elle n’avait aucune envie et aucune raison de se lever. Anita etait retournée se coucher plusieurs fois et avait passé des journées entières au lit.

On était venu lui rendre visite et lui apporter des plats. Son amie Sandjee s’etait montrée réconfortante et positive. Sa soeur avait été plus dure, elle ne la reconnaissait pas et refusait de la voir se laisser aller. La vie continuait et il fallait la suivre au pas.

Anita écoutait les conseils et étrangement, il lui semblait que tout cela était. irréel. Mani ne l’avait pas quittée, son mariage n’était pas tombé à l’eau et elle poursuivait sa vie comme elle l’avait toujours imaginée. Continue reading

WWW #24 – Scent – Text #1

Désir et mémoire

par C.L.

Les fêtes de Noël approchaient à grands pas. Affrontant le froid glacial qui sévissait depuis quelques semaines, Axel se leva aux aurores ce matin-là pour prendre le train à la gare Montparnasse et rejoindre sa famille à Bordeaux. Une fois son billet composté, il prit place à l’intérieur du wagon et s’installa confortablement dans son siège en vue de profiter au maximum de la quiétude du voyage et des paysages défilant sous ses yeux.

Une jeune femme d’une vingtaine d’années, aux cheveux noir de jais et à la silhouette fine, s’assit à ses côtés, sans un mot à son égard. Axel ferma les yeux et se laissa envahir par la fragrance aux arômes de musc et de figue qu’elle exhalait. Son esprit se mit à vagabonder et il se surprit à se remémorer des souvenirs qu’il pensait enfouis à jamais. Continue reading