WWW#28 – Failure – Texte #2

Quelqu’un de bien

Texte original par Ninefifteen

Nous vous suggérons vivement de lire la partie précédente 🙂

Après mon aveu et le pardon d’Ayla — auquel je ne m’attendais pas et que je reçus comme une bénédiction — la porte de la salle se déverrouilla, comme par enchantement. Nous en sortîmes sans demander notre reste, et Ayla, me tenant par le poignet, me guida au dehors, vers le jardin où elle avait atterri. Il n’y avait personne, tout était calme. A en juger par la luminosité ambiante, c’était la fin d’après-midi.

Nous décidâmes d’arpenter le jardin dans la direction opposée à la bâtisse, pour trouver un endroit où nous cacher — le temps de réfléchir à notre situation et à une manière de nous en sortir. Nous avançâmes, attentives aux alentours, parlant peu — nous étions encore sous le coup de l’émotion. Ayla finit par se dérider et me raconta comment la lumière violette l’avait déposée en douceur dans l’herbe. J’étais soulagée qu’elle n’ait pas eu mal — contrairement à moi qui avais pris le bitume en pleine face. J’acceptai toutefois bravement mon infortune, la mettant sur le compte de mon péché, de ma dette envers l’équilibre universel et surtout envers Ayla. Continue reading

Advertisements

WWW #28 – Failure – Text #1

The Twitch

by Hailie Andersenscreen-shot-2016-12-23-at-21-50-49

“What is the worst that could happen? Tim 2.0 is monitored by an external server 24/7. His software is connected through a private line to this little remote system control in the lenses I am wearing. You can’t see it, but Tim’s frontal cameras are linked to my own neural pathway. Everything he sees, I can see as well. It is like I have a tiny TV playing in the corner of my eyes at all times. It felt weird at first but I got used to it. That is how I could develop all those beta testing protocols. Tim 2.0 is blunder proof.” Timothy assured. “Nothing can possibly go so wrong that I could not handle it.”

Just as Tim uttered those words, Leia interrupted him. Continue reading